Une association partisane : le parti des victimes

  • LUTTER CONTRE L’ANTISÉMITISME

 

Le BNVCA se bat sans relâche depuis sa création pour que les actes antisémites et leurs auteurs soient non seulement dénoncés mais poursuivis, jugés, et condamnés. Il mène pour se faire une veille de tous les instants au service de toutes celles et ceux qui en sont victimes et aux côtés de ceux et celles qui combattent les antisémites de tout poil.

Agressions physiques ou verbales (insultes, menaces), dégradations et vandalisme du bien d’autrui, de lieux de culte, d’établissements scolaires ou communautaires, profanations.. .il est essentiel que tous les actes dont le caractère antisémite est avéré fassent l’objet d’une plainte pénale  (auprès d’ un commissariat ou d’une gendarmerie, via le représentant légal si la victime est mineure).

  • COMBATTRE LA PROPAGANDE HAINEUSE CONTRE ISRAEL (= LUTTE ANTI-BDS)

 

Conseillé par les avocats de sa commission juridique, le BNVCA a intenté de nombreux procès et obtenu des résultats exemplaires.

Le BNVCA a été le premier (et le seul ?à confirmer) à avoir poursuivi en justice les commandos d’appel au boycott d’Israël (nombre de plaintes à indiquer). Son action permis d’obtenir la condamnation des activistes du boycott illégal contre Israël (voir jurisprudence)

NOS AVOCATS

Maître Marc Bensimhon

Attorney David Boies has a track record of recovery in civil matters. He is a protector of individual rights.

Visualisez le profil de nos avocats

Maître Charles Baccouche

Scooter Libby is an American former lawyer, a prominent republican and former adviser to Human Rights law film.

Visualisez le profil de nos avocats

Maître Marc Bensimhon

Attorney David Boies has a track record of recovery in civil matters. He is a protector of individual rights.

Visualisez le profil de nos avocats

Maître Charles Baccouche

Scooter Libby is an American former lawyer, a prominent republican and former adviser to Human Rights law film.

Visualisez le profil de nos avocats
  • Woman receives $240,000 for injuries received from boxes falling on her at retail store.
  • Woman receives $120,000 for cervical spine injury requiring epidural steroid injections after automobile accident.
  • Man in mid-30s receives $120,000 in damages for cervical spine fracture suffered in truck collision.
  • Woman in her early 20s receives $96,000 for physical and psychological damages caused by food tampering at restaurant.
  • Man in mid-20s receives $31,107 in damages for back injury suffered from truck wreck caused by downed power line.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.