Catégorie : communiques

Le BNVCA dépose plainte contre l’auteur du délit d’appel illégal au boycott d’Israel,publié par l’UJPF et son ancien président membre du bureau national Mr Pierre Stamboul.

Le BNVCA dénonce et condamne la petition lancée par l’association intitulée Union Juive Française pour la Paix (UJFP) Cette pétition destinée au Premier ministre Manuel Valls est relayée par des médias, comme l’Humanité en ligne, et Le Progrès social qui se rendent complices de cette infraction prévue et réprimée par nos lois, (art 225 du Code pénal et article 65-3 du 29 juillet 1881 de la Loi sur la Presse) Cette pétition abusivement intitulée “APPEL JUIF POUR BDS”est lisible sur le site de l’UJFP .http://www.ujfp.org/spip.php?article4768 elle ne peut prétendre parler au nom des juifs qui dans leur très grande majorité ne partagent ni son idéologie,ni ses préjugés . Le BNVCA a chargé son conseil maitre Charles Baccouche de déposer plainte contre l’auteur de cette pétition et tous les complices que l’enquête aura révélés, Le BNVCA réclame au Ministre de l’Intérieur la dissolution de l’UJFP et de son site internet, incitatif à la haine , à la discrimination. Les plus hautes autorités de l’Etat: Président de la République, Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Président de l’Assemblée nationale ont,très justement, déclaré officiellement que “L’ANTISIONISME C EST L’ ANTISEMITISME” La propagande palestinienne relayée par l’UJFP participe de cette incitation à la haine de l’Etat juif qui pousse à l’acte antijuif depuis plus de 16 ans, et à l’assassinat de citoyens au motif qu’ils sont juifs . Nous considérons que l’appel à boycott est un délit,tout comme le vol,le trafic du stupéfiant,l’abus de confiance etc . Il doit être traité au même titre que toutes ces infractions,sans complaisance, ni aucune tolérance . De la même manière qu’on ne saurait accepter qu’un site ou une pétition appellent à enfreindre la loi,à commettre un vol,à trafiquer les stupéfiants,ou autre. Le BNVCA attend de la police et de la justice, des Préfets comme des Parquets, que l’appel à boycott soit prévenu,sinon sanctionné et réprimé conformement aux dispositions légales .

Le BNVCA condamne la résolution de nature antijuive adoptée mi avril 2016 qui nie tout lien religieux entre le Peuple Juif et Le Mont du Temple, ainsi qu’avec le Mur Occidental ‘Mur des Lamentations”. Le BNVCA déplore la participation de la France

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme condamne la résolution de nature antujuive adoptée mi avril 2016,par l’UNESCO,qui nie tout lien religieux entre le Peuple Juif et le Mont du Temple ,de même qu’avec le Mur Occidental, que l’UNESCO considére faussement comme un lieu exclusivement musulman. Par ce type de résolution qui transforme le conflit arabo israélien, en conflit religieux,judéo musulman, l’UNESCO sort de son objectif exclusivement culturel .Nous considérons que cette instance internationale alimente les risques d’hostilités inter.religieuses et encourage cette intifada meurtrière, qui se répercute en Europe en général et en France en particulier Ils ont des oreilles, et n’entendent pas, ils ont des yeux et ne voient pas ,que tous les juifs tournés vers Jérusalem depuis des millénaires, citent Jérusalem plusieurs fois par jour ,dans toutes leurs prières. Les juifs de France qui en font autant , protégés par l’armée et la police françaises, sont profondémment bléssés par notre diplomatie française qui s’est associée à cette ineptie, scandaleuse,à la fois révisionniste et négationniste. Le texte de cette résolution a été proposé par l’ Algérie, l’Egypte,le Liban,le Maroc,Oman,le Soudan,qui ne sont ni des modèles de démocraties,ni des terres de libertés, et que les juifs ont du fuir . Le BNVCA déplore à la fois l’ignorance et l’incompétence de ces diplomates qui obéissent aux caprices des islamo palestiniens pour refaire l’Histoire et la Géographie Renier le lien entre le peuple juif et Jérusalem (,le Mont du Temple, le Mur occidental,) équivaut à dire que la terre est plate ,et admettre que le faux est vrai . Nous demandons au Président de la République française au premier Ministre au Ministre des Affaires étrangères, de revenir sur leur position, et retirer la France de cette résolution inique . Nous demandons au Secrétaie Général de l’ONU, et à la Direction de l’UNESCO, d’abroger définitivement et sans délai cette résolution antisémite.

Le BNVCA condamne les propos du lutteur français Magomed Guekhaiev qui lors de la FightNight au Casino de Montreux hurlé ALLAH AKHBAR que des témoins ont perçu comme un témoignage de son ralliement et de soutien aux terroristes islamistes qui pronon

Le BNVCA condamne les propos du lutteur français Magomed Guekhaiev qui selon des témoins a choqué les spectateurs présents au Casino de Montreux (Suisse)le samedi 16 avril 2016, en s’emparant d’un micro pour crier “Allah Akhbar” ,comme pour témoigner de son ralliement à la cause des terroristes islamistes qui prononcent ce crédo avant de commettre leur attentat . Selon un premier témoin qui s’est exprimé au journal ‘L’essentiel” “Après avoir remercié son entraîneur, le type a dédié sa victoire à ses frères de Toulouse et dans le monde, à Mohamed et à Salah”, “Je suis persuadé que c’était clairement une référence aux terroristes Mohamed Merah et Salah Abdeslam.” Selon des internautes qui ont alerté le BNVCA,le lutteur français de MMA aurait eu un comportement répréhensible lors de la “Fight Night”qui s’est déroulée le samedi 16 avril 2017 au Casino de Montreux “Ceci était bel et bien un appel au djihad. C’est inadmissible, dans un cadre sportif”, raconte un autre témoin .http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/-Il-a-dedie-sa-victoire-a-Merah-et-a-Abdeslam–10813870 http://www.7sur7.be/7s7/fr/9099/Hors-jeu/article/detail/2680659/2016/04/19/Ce-lutteur-MMA-dedie-sa-victoire-a-Mohamed-et-Salah.dhtml http://www.europe-israel.org/2016/04/montreux-le-lutteur-magomed-guekhaiev-crie-allah-akbar-et-dedie-sa-victoire-aux-terroristes-merah-et-a-abdeslam/ http://jforum.fr/?email_id=76&user_id=4181&urlpassed=aHR0cDovL3d3dy5qZm9ydW0uZnIvP3A9MTAwMDc3OTYx&controller=stats&action=analyse&wysija-page=1&wysijap=subscriptions Lr BNVCA demande au Ministre de la Jeunesse et des Sports,ainsi qu’ à la fédération sportive Commission nationale de Mixed Martial Arts rattachée à la FFFCDA (Fédération Française de Full Contact et Disciplines Associées). de sanctionner ce prétendu sportif ,de l’exclure non seulement de toutes les compétitions et lui interdire toute participation à un quelconque club sportif. Le BNVCA charge son conseil de déposer plainte du chef d’apologie de crimes et de terrorisme.

Le BNVCA condamne l’agression verbale antisémite commise dans le métro parisien,le 27/4/16 par un individu décrit de type nord africain qui a insulté et menacé une jeune française non juive qu’il a prise pour telle,alors qu’il a félicité une femme vo

Le BNVCA dénonce et condamne l’agression violente verbale de nature antisémite commise ,le 27 avril dans le métro,parisien contre une jeune femme,Mme G.F , française, non juive mais que son agesseur qu’elle décrit de type maghrébien a prise pour un membre de cette communauté . Madame G.F,qui a saisi le BNVCA nous raconte que ce 27/4/16, vers 19h30, alors qu’elle se trouvait dans la rame de métro de la ligne 5,entre Place d’Italie et République, elle a été prise à partie et insultée par cet homme de type nord africain,d’environ 25 ans. Celui ci lui a adressé les injures”sale juif,sale feuj,on va tous vous niquer, on va finir le boulot” Elle poursuit son récit en précisant que lorsqu’une femme voilée monte dans la rame de métro, l’individu crie” ah ben voilà,elle c est bien bravo madame! c’est pas comme cette pute,cette sale juive, ça se voit que c’en est une, on va la mettre sur le circuit,”et en montant le ton et son agressivité, il s’adresse toujours à sa victime et vocifère” On ca vous cramer, on va finir le boulot,…” Mme G.F. rapporte , que l’agresseur l’a suivie lorsqu’elle est sortie de la rame de métro. Il s’est mis à hurler sur le quai,puis se plaçant à sa hauteur, il s’approche de son visage,et l’insulte à nouveau “écoute moi bien espèce de sale pute,, ce n’est pas 100 morts que je veux, c’est 15OOO,Tu vas voir vous allez voir ” Conformément à nos recommandations la victime a déposé plainte au commissariat de police,Elle y a décrit son agresseur qui nous l’espérons sera vite identifié et confondu par les vidéo surveillances de la RATP . Bouleversée,mme G.F elle souligne qu’elle n’est pas juive,et qu’elle ne portait aucun signe religieux distinctif quelconque.. Elle nous déclare avec émotion avoir pris conscience de cet antisémitisme abject et gratuit que les juifs subissent depuis près de 16 ans,dans la rue,à l’école, dans les transports dans leurs magasins, Ce cas nous rappelle l’agression violente physique commise par 3 adolescents antisémites qui à Bussy St George,(77) en novembre 2015 ont tabassé un serrurier qu’ils ont attiré et piégé, le prenant pour un juif.. Le BNVCA craint par ailleurs que cet évènement antisémite révèle aussi l’influence nocive de l’islamisme qui voudrait instaurer les contraintes de LA CHARIA en France, Le BNVCA demande à la police que tout soit mis en oeuvre pour identifier l’agresseur antisémite et l’interpeller .

Le BNVCA dénonce le parti pris du reportage DESINTOX 28′ diffusé sur ARTE le 2/5/16,qui paraît prendre les juifs pour des imbéciles,des illétrés qui n’ont rien compris à la dernière résolution captieuse de l’UNESCO

Le BNVCA exprime les protestations de très nombreux téléspectateurs scandalisés par un reportage diffusé par la chaine ARTE http://www.arte.tv/magazine/28minutes/fr/jesus-le-mont-du-temple-et-lunesco-28minutes#.VyjF7kr1W1A.email qui vient au secours d’une résolution captieuse de l’UNESCO . Selon nos requérants,le magazine contesté, “DESINTOX 28′,diffusé le 2 mai 2016,et intitulé Jesus le Mont du temple et l’UNESCO, est censé dénoncer la désinformation, Or selon nos requérants, il se rend coupable non seulement de désinformation, mais se fait le relai de la propagande anti israelienne la plus abjecte. Plusieurs organisations , dont le BNVCA ont à juste titre critiqué la dernière résolutuion prise le 12 avril 2016, qui nie tout lien entre Jerusalem, le Mont du temple, le Mur occidental (mur des lamentations) avec le judaisme . Cette résolution à laquelle la France s’est malheureusement associée, a été ressentie comme négationniste, voire antijuive . Le commentaire de Desintox,qui prétend “débusquer toutes les intox ” classe abusivement les protestataires dans le camp de l’extrême droite et donne le sentiment qu’il prend les juifs pour des imbéciles, des illétrés, qui n’ont rien compris au texte de la résolution mise en cause. Or,contrairement aux assertions de “Desintox” la résolution incriminée ne se limite pas à une critique d’Israel, mais avec beaucoup de subtilité s’emploie à déposséder le peuple juif de son patrimoine cultuel et culturel tant sur la Terre Sainte que sur sa capitale historique et biblique Jérusalem. Le BNVCA de même que ses requérants,rejettent les allégations sans fondement voire partisanes de “Désintox” concernant Jésus et le Christianisme, car il est clair que même si Jésus n’est pas cité dans cette résolution, son existence y est implicitement niée . Le BNVCA fera paraître sur son site SOSANTISEMITISME.ORG la réponse que lui a adressée Madame Irina BOKOVA directrice générale de l’Unesco . .

Le BNVCA dénonce le comportement de l’équipage du vol Easy jet 3920 (Barcelone-Paris du 1/5/16) qui aura malmené près de 250 passagers de confession juive qui revenaient d’un séjour touristique organisé pour la Paque juive à Blanès.

Le BNVCA a été requis par un grand nombre de passagers du vol EASY JET EZY 3920 au départ de Barcelone (Espagne) en direction de Paris CDG prévu le 1 er Mai 2016 à 13h05 . qui nous ont rapporté les mésaventures que leur ont fait passer le personnel volant et la police espagnole (Guardia Civil) . Les témoins nous racontent que près de 250 passsagers de confession juive revenenaient , heureux, et satisfaits de leur séjour organisé à Blanes (Espagne), à l’occasion de la fête de la Paque juive,Pessah, Mais tout aura été contrarié en raison du comportement d’un stewart prénommé Omar et d’une hôtesse prénommée Christina qui s’en prennent de façon excessive, à un jeune passager de 15 ans qui ,comme la plupart des autres voyageurs,n’aura pas compris les consignes de sécurité énoncées en anglais et en espagnol . L’avion ne décolle pas , les passagers sont tous reconduits vers l’aéroport, la panique s’installe, les enfants pleurent, une femme perd connaissance, Les témoins décrivent un véritable cauchemar, qui a duré plusieurs heures,d’autant que des policiers ,de la Guarda Civile munis d’armes à feu et de matraques,les auraient constamment encerclés,voire malmenés.Ils auraient confisqué les passeports et autres documents de voyage, exigé de façon menaçante et parfois violente,que les passagers effacent les preuves de ces scènes de panique et de violence . Tous nous racontent avoir été profondémment choqués de voir que des familles paisibles inoffensives ,des hommes, jeunes comme vieux, des enfants, des nourrissons,des femmes enceintes aient été parqués dans un hall, dépourvu de climatisation,souffrant d’une chaleur suffoquante, interdits de sortir , en fin de compte traités comme s’ils étaient des” animaux” ou des “terroristes”.Le groupe a enfin été libéré, et l’avion n’a décollé vers Paris que le lendemain, avec un nouveau personnel, parlant français, et plus courtois. Le BNVCA saisit l’Agence Internationale de l’Aviation (IATA) et l’ambassadeur d’Espagne en France .

Le BNVCA condamne avec la plus grande fermeté les tags antisémites découverts le matin du 4 mai 2016 sur les vitrines extérieures du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation, situé allée des Demoiselles à Toulouse,

Le BNVCA condamne avec la plus grande fermeté les tags antisémites découverts le matin du 4 mai 2016 sur les vitrines extérieures du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation, situé allée des Demoiselles à Toulouse, Les lâches, qui ont osé inscrire “SHOA HISTOIRE BIDON ” ont choisi la date de Yom Hashoa ,qui commémore le plus grand génocide antijuif contemporain, , pour souiller la mémoire de millions de juifs,hommes femmes, enfants, vieillards, nourrissons, arrêtés; parqués,torturés,humiliés, déshumanisés,brûlés, gazés,parce que juifs Le BNVCA demande à la police de tout mettre en oeuvre pour identifier et interpeller les auteurs de cet acte odieux. le BNVCA se constituera partice civile lorsque les criminels seront arrêtés. Le BNVCA demande aux autorités au Maire de Toulouse, au Président du Conseil Général d’exiger de l’Eduction nationale que soit enseignée cette Histoire de la Shoa, dans tous les établissements scolaires et universitaires de cette ville Toulouse dont des élèves juifs de l’Ecole Ozar Hathora, ont déjà subi la barbarie islamo-terroriste antijuive . Le BNVCA souligne que l’incitation à la haine de l’Etat juif,répandue à Toulouse,par les adeptes de BDS et autres extrémistes, constitue la source principale du passage à l’acte antijuif. Le BNVCA demande au Préfet du département de n’autoriser , ni tolérer aucune réunion,aucune manifestation d’appel à Boycott ,au cours desquelles le négationnisme et le révisionnisme ,fréquemment affichés,ont pu inspirer les profanateurs du Musée . . http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/05/2338452-tags-antisemites-negationnistes-musee-resistance-deportation.html

Le BNVCA demande au Préfet des Hauts de Seine et au Ministre de l’Intérieur d’empêcher la réunion organisée par la Ville de Gennevilliers le 18 avril 2016 en soutien aux “prisonniers politiques palestiniens,”auteurs d’actes terrortistes

Le BNVCA vient d’être alerté par des internautes, ainsi que par des administrés des Hauts de Seine en général et de Gennevilliers en particulier, scandalisés,effrayés par l’initiative du Maire de cette commune, et de son conseil municipal , qui organisent un débat public le 18 avril 2016 sur “les prisonniers politiques palestiniens” Cette initiative,malheureuse, et surtout dangereuse, est perçue comme une provocation discriminatoire, notamment du fait que les organisateurs tentent de faire passer des terroristes pour de simples détenus politiques. alros que la majorité d’entre eux, et notament le sieur Barghouti, ont commis des attentats, et tué des civils. Le BNVCA et ses mandants s’interrogent sur les intentions et l’irresponsabilité manifeste de ces élus qui ,détenant une parcelle de pouvoir, abusent de leur fonction pour inciter à la détestation de l’Etat juif , sachant qu’elle pousse à l’acte criminel antijuif, depuis 16 ans . Le BNVCA rappelle,avoir engagé avec succès des poursuites administratives et pénales contre les municipalités qui ont tenté d’élever des terroristes,au rang de citoyen d’honneur. La France ,comme la Belgique,luttent de façon ardue contre ce fléau semblable en tous en points à celui qui atteint les civils israéliens,victimes des terroristes islamo palestiniens ,contrairement à ce que prétendent certains élus de gauche et d’extrême gauche aveuglés par un palestinisme exacerbé.. Le BNVCA dermande au Préfet des Hauts de Seine, et au Ministre de l’Intérieur d’empêcher la tenue de ce débat qui constitue le délit d’apologie du terrorisme, et leur adresser les mises en garde quii s’imposent .

(com170)Le BNVCA condamne la requête cynique du CII, qui intime l’ordre au maire de Grenoble de ne pas paticiper à cérémonie en l’honneur de la remise du Prix Léon Blum le 17/1/16 à l’MAM CHALGHOUMI organisée par la Ville et le CRIF

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme salue et soutient la décision de Monsieur Eric Piolle Maire de Grenoble de participer à la cérémonie au cours de laquelle le Prix Léon Blum sera remis le 17 janvier 2016 à l’Imam Hassan Chalghoumi, Président de la Conférence des Immams de France, et Imam de Drancy Le BNVCA condamne avec force la requête cynique formulée par Mr Mohamed Laakri, prétendu président d’une soi disant Conférence des Imams de l’Isèrequi intime au Maire de Grenoble l’ordre de ne pas participer à cette cérémonie, organisée par la Ville et le CRIF, ni la cautionner. Par cette attitude hostile à un véritable représentant d’un Islam réellement modéré,notre ami l’imam Chalghoumi, le CCI apporte la preuve de son hypocrisie, camouflée, et masquée par des prétendues actions de paix , de respect . L’aveu exprimé dans son communiqué ,par le Président du CII permet de débusquer cette haine qu’il voue à l’Etat juif, responsable depuis 15 ans du passage à l’acte antijuif. L’imam Chalghoumi, aimé et respecté,est un véritable représentant de l’Islam ,le porte parole courageux des musulmans opposés à l’islamisme et au radicalisme. Il est celui qui, par ses positions, ses déclarations ses actes courageux et honorables, a véritablement redonné confiance aux juifs de notre pays où ils sont agressés , insultés,assassinés,par des individus qui se réclament de” l’Islam et aux cris Allah Akhbar”. Le BNVCA considère que la République et ses citoyens de confession juive, ne pourront faire confiance à l’Islam de France que lorsque les dirigeants et les adeptes des organnisations musulmanes de France soutiendont l’ Imam Chalghoumi et ses entreprises en direction de la Paix, du respect du vivre ensemble, franc et sincère. Mr Chalghoumli est menacé, insulté,contraint de se protéger et de faire protéger sa famille, en danger en raison des positions de ceux qui comme le CII veulent le décridibiliser. Le BNVCA demande au maire de Grenoble de ne pas céder aux pressions indécentes et aux menaces du CII . Le BNVCA demande au Premier Ministre ,au Ministre de l’Intérieur, de prescrire au Préfet de l’Isère de faire procéder à la dissolution de la C I I , incitative à la haine