Un juif de 45 ans poignardé par un inconnu en vélo,alors qu’il se rendait dans un restaurant cacher de Villeurbanne

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME
 8 BOULEVARD SAINT SIMON 93700 DRANCY 
LE PRESIDENT
 SAMMY GHOZLAN
 0609677005 
COMMUNIQUE DE PRESSE 
DRANCY LE 1/MAI 2007- 
Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme vient d’être avisé d’une agression commise ce jour 1/5/2007 vers 12H ,contre un homme de 45 ans,de confession juive,qui a été poignardé par un inconnu, devant un restaurant casher de Villeurbanne :Le Pinocchio 5 rue ALEXANDRE BOUTIN Les faits vérifiés ont été vérifiés par nos soins .Selon une parente proche de la victime,la famille se rendait dans ce restaurant.M.Eric C.45 ans les dépose devant le restaurant pour aller garer son véhicule Lexus plus loin. Ses proches le voient revenir quelques minutes plus tard,ensanglanté.Il n’a que le temps de leur dire qu’il a été poignardé par un jeune homme en vélo, et de demander de prevenir les secours avant de s’évanouir. Blessé à l’omoplate côté gauche par un poignard,il a été transporté par le SAMU à l’Hôpital Edouard Herriot de Lyon.Selon notre interlocutrice,l’homme atteint a pu être agressé car reconnu comme juif du fait qu’il porte une kippa et une casquette sur la tête. Le BNVCA a aussitôt avisé le Cabinet de Ministre de l’Intérieur. Nous assurons la victime et sa famille de toute notre solidarité, de tout notre soutien. Nous demandons aux services de police de tout mettre en œuvre pour identifier l’auteur de cette agression et vérifier s’il s’agit bien d’une tentative de meurtre à caractère antisémite. Nous attirons l’attention sur le fait que les agressions antijuives répétées et qui se succèdent(cimetières profanés, agression du Rabbin Dahan à la Gare du Nord,agression d’une jeune juive métisse à Marseille, et déjà à Villeurbanne,la tentative de meurtre commise contre un juif par un automobiliste à la sortie de la synagogue) créent une forte émotion dans la communauté juive dont les membres demeurent des cibles privilégiées, notamment dans cette période électorale où les tensions sont exacerbées. Nous restons très attentifs au suivi de ces affaires.
 LE PRESIDENT
 SAMMY GHOZLAN     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *