Le SFSI est consterné et choque par les révélations de Arret Sur Image,qui rapporte les propos méprisants tenus lors du G20 par les présidents OBAMA et SARKOZYsur le 1er Ministre d’Israel,Mr NATANYAOU.

LE SECOURS FRANCAIS POUR ISRAEL 40 Rue d’Hautpoul 75009 PARIS Pour le Bureau Contact S.ZENOUDA 0698388009 Paris le 8 novembre 2011 Le Secours Français Pour Israel est consterné et choqué par les révélations du site Arret sur Image, selon lequel lors du G 20 les Présidents Sarkozy et OBAMA ont tenu des propos hostiles et insultants sur la personne de Benjamin NETANYAOU¨, l’un le traitant de menteur, l’autre exprimant une forme d’exaspération de ses relations avec le premier Ministre d’Israel. Les amis d’.Israel et l ‘ ensemble de la communauté juive ont reçu cette nouvelle comme un coup de massue qui les a abasourdis,les laissant sans voix sans réaction . Plutôt que la colère nombreux sont ceux qui nous ont exprimè leur déception et leur peine de même que leur inquiétude . Ils n ‘admettent pas que ces grands présidents si condescendants avec les dictateurs, les monarques absolus, les chefs d’état theocratIques,(anciens et nouveaux) méprisent le Premier Ministre de l’ Etat Juif, seule démocratie de la région . Nous considérons que cette attitude hypocrite est de nature a affaiblir Israel pour tenter de le mettre a genoux et le faire capituler devant ses ennemis ; Nous considérons que Mr Benjamin. Natanyaou qui lutte au quotidien contre le terrorisme ,l’obscurantisme,pour la défense et la survie de son peuple menacé, mérite considération ,respect et admiration . Plutot que le critiquer, les présidents. Sarkozy et. Obama seraient plus avisés de faire confiance a Mr.Natanyaou , et d’ appuyer son combat pour la Paix et la Sécurite de son pays Israel ,avant poste des valeurs de l’Occident , garant des libertés ,défenseur des droits de l ‘homme et de la femme Nous Français et europeens amis de la paix ,amis d’ Israel ,assurons Mr Natanyaou de notre soutien et notre estime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *