Le BNVCA salue la décision Parquet de faire appel après la remise en liberté sous contrôle judiciaire ,des auteurs de l’agression antisémite commise à Villeurbanne le 2/6/12

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 9700 Drancy 066883029 Le Président Sammy GHOZLAN Drancy le 10/6/12 Le Bureau de Vigilance Contre l’Antisémitisme salue la décision du Parquet de faire appel d’une mesure de mise en liberté sous contrôle judiciaire,des auteurs d’une agression violente antisémite commise le 2 juin 2012 à Villeurbanne. Précisant que les faits incriminés étaient aggravés car commis en réunion , avec arme, et en raison de l’appartenance religieuse, le Procureur de La République Mr Marc CIMAMONTI a eu raison de faire appel . Cette initiative est de nature à rassurer la communauté choquée par la remise en liberté des auteurs antisémites, au prétexte fallacieux énoncé par la défense , selon lequel il s’agissait d’une décision d’apaisement.. Le BNVCA qui perçoit un fort malaise et une réelle inquiétude,dans la communauté juive nationale plus forts encore depuis la tuerie antijuive de Toulouse,considère que seules des peines très sèvéres et exemplaires,pourront dissuader les candidats antisémites.Le BNVCA demande l’application pure et simple de la loi qui prévoit des peines de prison ferme de 7 ans. Répondre à :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *