Le BNVCA salue avec satisfaction la décision du maire de Limoges d’interdire par arrêté le spectacle de Dieudonné prévu le 13/6/15 au Zénith.au motif de risques de troubles à l’ordre public.

8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0663883029 Le Président Drancy le 29 MAI 2015 Sammy GHOZLAN 0609677005 0177384944 Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme salue avec satisfaction la décision du maire UMP de Limoges, Emile-Roger Lombertie, d’interdire le spectacle du prétendu humoriste Dieudonné MBALA MBALA prévu le 13 juin 2015 au Zénith de cette ville. Dans l’arrête municipal,le maire a légitimement invoqué «des risques sérieux de troubles à l’ordre public». Il explique que «la liberté d’expression ne saurait justifier l’antisémitisme, le racisme, le négationnisme, l’appel à la haine et l’apologie du terrorisme, qui constituent des délits sanctionnés par le code pénal». Il juge nécessaire pour la ville de Limoges, «au regard de son passé marqué par les massacres perpétrés par les nazis en Limousin , comme de son attachement aux valeurs républicaines, de se garantir contre toute atteinte à ces valeurs».Le maire évoque également le fait que Dieudonné ait fait le geste de la quenelle ou encore ses propos sur Facebook (“je me sens Charlie Coulibaly”) qui lui ont valu une condamnation à deux mois de prison avec sursis pour «apologie du terrorisme» affaire dans laquelle le BNVCA s’est constitué partie civile. Dieudonné a fait appel Le BNVCA rappelle que déjà, en 2013 , l’ancien maire P S de Limoges, Alain Rodet, avait été parmi les premiers en France à manifester son intention de s’opposer à la venue de l’humoriste controversé et de son spectacle d’alors, «Le Mur». Dieudonné poursuivi à en justice par le BNVCA a été plusieurs fois été condamné pour ses provocations verbales, certaines à caractère antisémite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *