Le BNVCA saisit le CSA à la suite de la rediffusion de l’émission COUTE QUE COUTE du 27/2/12 à 12h30 présentée sur France Inter par 2 animateurs qui abusent du service public pour exprimer avec un humour incomprehensible les clichés antisémites

Le Bureau National de Vigilance Contre l`Antisemitisme a de nouveau ete requis par de nombreux auditeurs de nouveau choques par l`emission A VOTRE ECOUTE COUTRE QUE COUTE` du 7/8/13,rediffusant celle du 27 fevrier 2012. http://www.franceinter.fr/emission-a-votre-ecoute-coute-que-coute-la-femme-qui-hesitait-a-sinstaller-en-isarel Deja le 29 fevrier 2012, le BVCA avait saisi le direction regionale des medias du CSA pour exprmer les protestations des autiteurs. Selon la direction de France Inter, les animateurs auraient voulu ridiculiser les antisemites et antisionistes en usant d`un humour mal compris, mais surtout incomprehensible,et malfaisant,qui ne sert qu`a alimenter les cliches de la propagande palestinienne, source essentielle de cette incitation a la haine d`Israel qui pousse a l`acte antijuif. Le tueur antijuif de Toulouse s`est servi de ces pretextes de vouloir “venger les enfants palestiniens“pour assassiner les petits eleves de l`ecole juive de Toulouse. Nous demandons au CSA de prendre les mesures qui s`imposent, et a la radio en question, d`inviter les animateurs mis en cause, de s`expliquer et de rectifier publiquement et sans delai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *