Le BNVCA exprime les réactions de correspondants choqués par les déclarations de Djamel DEBOUZZE au journal LE SOIR

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy Le Président Sammy GHOZLAN 0668563029 LE 30/2/12 Le BNVCA exprime les réactions de correspondants choqués par les déclarations déconcertantes que l’acteur Jamel Debouze a formulees au journal en ligne Le Soir be. intitulé JE LES CONNAIS LES MOHAMED MERAH;”Mohamed Merah est un cas isolé, un marginal, un frustré, un gamin instrumentalisé par la société” http://www.lesoir.be/actualite/france/2012-03-29/debbouze-je-les-connais-les-mohamed-merah-905755.php Interrogé sur l’effroyable tuerie antijuive de Toulouse commise par l’islamiste Mohamed MERAH parce que les victimes sont des petits enfants juifs,et parce que le meurtrier est un islamiste Mr ,DEBOUZZE qui n’a aucun mot pour les juifs tués sauvagement, n’a de compassion que pour l’assassin et lui trouve des raisons à son basculement dans la violence. Le BNVCA rappelle à cet acteur originaire de Trappes, que la synagogue de Trappes a été détruite le 10/10/2000 par un incendie criminel, probablement commis par un de ces Mohamed MERAH; qui seraient nombreux ,selon lui.. Le BNVCA dénonce l’irresponsabilité de cet artiste qui semble excuser le meurtrier barbare d’écoliers juifs par un prétexte d’ordre social , une prétendue frustration, et occulte le motif réel. N’en déplaise à DEBOUZZE, le meurtrier a été empoisonné par l’endoctrinement des fondamentalistes islamistes, et la propagande palestinienne qui est depuis 12 ans la source essentielle de cet antisémitisme qui a conduit aux meurtres d’ Ilan Halimi, Sebastien Sellam, et les petits juifs de Toulouse., de même que les incendies de synagogues,écoles juives,agressions de rabbins etc… Nous considérons que les tentatives d’explications de DEBOUZZE ne peuvent qu’encourager les Merah potentiels à imiter celui qui devient un héros notamment quand des personnalités , des stars,comme Djamel DEBOUZZE accusent la société plutôt que de condamner les criminels et les idéologies qui les habitent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *