Le BNVCA a reçu à leur demande le 6/9/11 les dirigeants de SUD RADIO qui ont éxprimé leurs regrets et leurs excuses à la suite de l’émission du 22/8/11 animée par Eric MAZET qui a incité les auditeurs à s’exprimer sur le LOBBY JUIF SOUTIEN DE DSK .

BUREAU NATIONAL DE CONTRE L ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy Le Président Sammy GHOZLAN 0668563029 DRANCY LE 7/10/11 Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme a reçu à leur demande le 6/9/11 Messieurs Jean Eric VALLI et Mathieu QUETEL respectivement Président et Directeur Général de SUD RADIO à propos de l’émission PAROLE LIBRE du 22/8/11 diffusée à cette antenne à propos de l’affaire DSK, animée par Michel CARDOZE et Eric MAZET . Le CSA saisi par le BNVCA a sanctionné SUD RADIO. le BNVCA a déposé plainte auprès du Procureur de la République de Paris. Au cours de l’entretien, les dirigeants de SUD RADIO ont tenu à exprimer leurs regrets pa rapport à cette émission qui a déclenché un délire antisémite de la part de certains auditeurs, incités à se défouler par Eric MAZET sur « LE LOBBY JUIF SOUTIEN DE DSK » Mrs VALLI et QUETEL ont insisté sur le fait que non seulement ce n’est pas leur ligne éditoriale ,ni le thème prévu dans la programmation; Ils n’auront pas compris le dérapage et le comportement d’Eric MAZET qu’ils connaissent depuis 20 ans et qui selon eux n’est ni raciste ni antisémite. Le président du BNVCA a salué MM VALLI et QUETEL pour la décision immédiate de mise à pied qu’ils ont prise à l’encontre de Eric MAZET marquant ainsi qu’ils se désolidarisent de leur animateur ,le désavouent pour ces faits commis. Le BNVCA a présenté à ses interlocuteurs les causes et les conséquences de l’antisémitisme reparu depuis 11 ans à la faveur de la propagande palestinienne, qui en s’insinuant dans la société incite à cette haine d’Israel qui pousse à l’acte antijuif. Le BNVCA a rappelé que le racisme et l’antisémitisme constituent un délit prévu et réprimé par nos lois, et nullement une quelconque opinion , qui bénéficierait du principe la liberté d’expression comme le prétend Robert MENARD animateur de Sud Radio également.¨Pour le BNVCA la Liberté d’Expression est une liberté publique fondamentale qui a toutefois des limites à respecter, et à faire respecter notamment par les personnalités publiques , influentes,ou leader d’opinion.. Les deux dirigeants de SUD RADIO ont proposé au BNVCA de participer à une prochaine émission à l’antenne de SUD RADIO,qui débattra sur le théme de « LA LIBERTE D EXPRESSION ET DE SES LIMITES ….PEUT ON TOUT DIRE …ROLE ET RESPONSABILITE DU JOURNALISTE » Les membres du Bureau du BNVCA réunis ont décidé à l’unanimité de retirer la plainte déposée contre SUD RADIO Le BNVCA réserve toutefois ses droits quant aux suites qui seront données à la plainte concernant le ou les auteurs des faits incriminés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *